Voila une chose bien étrange, et pourtant… Une personne handicapée, n’est pas recluse telle un ermite au fin fond de l’Himalaya qui n’a pas vu de congénère depuis bien des années. Nous avons l’impression, nous les sur roulettes ou bien à trois pattes et organismes troublés par le handicap, que vous voyez nos vies tristes juste par le fait de ne pas travailler ou de ne pas être dans la norme.

Comme mon site se veux représentatif un minima de ce que j’aime, de ce que les gens apprécie, je me suis longuement poser la question de savoir ce que les autres voient de moi à travers cette vitrine pas vraiment magique voir un peu diaboliquement atypique. Je n’ai jamais parler de chose qui sont à mon sens tout aussi essentielles que la sociabilisation, je parle bien évidement de l’handi-passe temps.

Je vous parle souvent de mes tribulations de vie commune plutôt diurne dans une famille à roulette qui fait partie des extra-ordinaire ( et pas extraordinaire, loin de là). Je m’absente régulièrement des lieux de sociabilisation virtuels et réels pour rentrer dans ma grotte. Mais je ne reste pas dans utiliser chaque petit muscle de mon corps, chaque neurone et chaque cellule.

Mais à quoi tu t’amuse donc Maman Ours ??

  • J’ai commencer par la broderie aux points de croix

Tu sais le truc, que la majorité des personnes trouve ringard, mais que moi j’aime bien. Le seul hic bien souvent, c’est le prix de la toile et du fil !! Je n’ai pas garder de photo de mes ouvrages sous la main, si j’en trouve je ferais un petit article. Pour moi, c’est pas trop dur la dextérité me le permet encore !! Une ligne dans un sens, et on retourne dans l’autre sens, rien de bien compliquer, sauf si tu as comme moi un cer’volcan.

  • Le tricot

Bien, pour ce qui est des mamies qui le font sans regarder, je n’y arrive toujours pas, MAIS la bonne nouvelle est que j’ai fait des écharpes un peu moins ordinaire que celles d’un modèle vu et revu. D’ailleurs, si vous avez des chutes de laine, et que le minimum que vous connaissiez en tricot c’est le point mousse, je te propose de participer à un challenge pour les sans abris ( je t’en parlerais plus tard, le but est de coudre,tricoter, crocheter des écharpes ou étoffes, et de les offrir pour ceux qui ont froid dehors.

  • La couture

Et oui, en ayant une Mam’ couturière, il se fallait un minimum. Le plus dur pour moi, c’est de voir que la découpe et la couture droite est la chose la plus facile pour Elle, mais tout l’inverse pour moi. Bloomer pour enfant, petits sacs en tout genre, et Mam’s qui fait des lingettes lavables pour les fêtes et me revoilà booster.

  • Les bijoux

Une pince ou deux, des fils de différents diamètres, et voila la base de l’écrin de satin. L’alu, le satin, le macramé, élastique, capsules,les pierres et les perles. Voila les ingrédients du stock de base. Certains bijoux sont fait en matières recyclées.

  • Le pliage de livre

Je lis beaucoup, et j’entasse j’entasse, et certains sont de vieux livres qui ne sont plus bon à lire, mais bon à être transformer. Des formes ou des messages, le plus simple est le nez – rissons.

Pour certain ça se rapporte du point de croix, l’image de fond est quadrillée et chaque petite case est annotée d’une légende qui correspond à une couleur. Les diamants sont plus ou moins brillants, peuvent être rond, ou pyramidaux. Une toile peut avoir une trentaine de référence, je suppose voir plus pour les plus grandes toiles. Les images sont souvent les mêmes sauf si on choisis de transformer une image personnelle, certains revendeur le font.

Conclusion

Voila, vous trouverez donc possiblement des articles sur ses divers 
thèmes. Vous en apprendrez encore un peu plus sur moi à travers cette nouvelle approche, et j’espere que vous aurez autant de plaisir que moi à la lecture de mes articles et je vous dit à bientôt en ligne !!

Votre message

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.