Avoir une peau nette et douce est devenu une obsession pour la majeure partie des femmes. Pour y arriver, elles doivent passer par l’épilation. Il existe plusieurs méthodes pour éradiquer les poils désagréables. Découvrez-les en lisant cet article.

L’épilation à la cire : durable et efficace

L’épilation à la cire est l’une des méthodes d’épilation les plus prisées partout dans le monde. Elle est généralement préparée à base de cire d’abeille et de résine. Cette technique peut être utilisée à chaud comme à froid, et ce, avec ou sans bandes.

L’épilation à la cire est très avantageuse, car les poils ne repoussent qu’après trois semaines. Le temps de repousse est assez long du fait que le bulbe est éradiqué au moment de l’épilation.

Notez qu’une épilation à la cire dans un institut de beauté à Paris coûte en moyenne 25 euros.

La cire est très appréciée pour sa facilité d’utilisation. Vous pouvez l’acheter dans les supermarchés. Mais vous pouvez également la fabriquer vous-même. La recette est à base d’eau, de sucre et de citron. Pour la préparer, mettez l’eau et le sucre dans votre casserole, puis caramélisez à feu doux. Ajoutez le miel et le citron une fois le mélange commence à changer de couleur. Veillez à ce qu’il devienne doré et non pas brun.

Toutefois, pour que votre épilation se passe dans des meilleures conditions, confiez-la à un professionnel comme Gisèle Delorme.

Le rasoir, pour une épilation sans douleur et rapide

C’est une technique d’épilation très facile à réaliser. Si vous souhaitez une méthode rapide et sans douleur, le rasoir reste la meilleure solution. De plus, toutes les parties du corps telles que le maillot, les aisselles et les jambes peuvent être épilées en un rien de temps. Pour un résultat satisfaisant, vous devez appliquer un peu de crème à raser ou de gel douche sur la zone à épiler. S’épiler avec du rasoir est très économique, car son prix ne coûte qu’une dizaine d’euros.

Même si cette méthode semble être avantageuse, notez qu’elle présente aussi des inconvénients. En effet, il se peut qu’il y ait une irritation sur les peaux les plus sensibles. En outre, les poils repoussent très vite, car leur racine est rasée et non pas enlevée. Le rasoir peut également engendrer une repousse du poil très noir et beaucoup plus dur. En fonction du type de peau, des poils incarnés peuvent aussi apparaître.

La crème dépilatoire, la meilleure solution pour les peaux très sensibles

Si vous faites partie de ces personnes qui ont des peaux très sensibles, vous devez vous épiler avec de la crème dépilatoire. Elle est rapide et facile à utiliser. De plus, elle est très appréciée pour son efficacité. Vous n’avez qu’à l’appliquer sur votre peau et attendre quelques minutes. Une fois le temps de pose terminé, enlevez les poils à l’aide d’un gant ou d’une spatule. Cette technique est indolore, mais comme votre peau est très sensible, vous ne devez pas poser la crème trop longtemps. Cela vous permet de ne pas ressentir des échauffements au niveau de la partie que vous venez d’épiler.

La crème dépilatoire ne présente aucun danger pour l’épiderme. Pourtant, vous ne devez pas l’appliquer souvent. Dans le cas contraire, elle peut entraîner des irritations de la peau.

Cette méthode présente les mêmes inconvénients que le rasoir. Autrement dit, la repousse du poil se faite rapidement et des poils plus durs et noirs risquent également d’apparaître.

Côté prix, il varie en fonction de la marque de crème choisie. En général, une crème dépilatoire coûte entre 3 et 15 euros.

Le laser, la technique d’épilation en vogue

L’épilation au laser suit le même principe que la lumière pulsée, c’est-à-dire que les poils seront brûlés et détruits définitivement jusque dans leur racine.

Le résultat obtenu dépend largement de la pilosité de la personne, de son âge ainsi que de la zone à traiter. Voilà pourquoi, il faut passer les 8 séances d’épilation pendant un an pour un résultat satisfaisant.

Même si le laser ne présente aucun danger, il est déconseillé aux femmes enceintes, aux personnes qui ont des pathologies de peau et à celles qui prennent des médicaments photo-sensibilisants.

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.