“Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Beautyflyandco.fr. Cet article a été rédigé par Priscille VIGNERON
( Si tu souhaites faire un lien / citation,viens m’en parler , c’est plus sympa )

Je voulais réagir parce que je vois trop d’articles, qui parle des autres. Ça me fait penser à cette chanson du chanteur Abd Al Malik – Les Autres. En France nous sommes sur la première place du podium pour reporter les choses sur les autres.

Mais avant d’être aidant, ou maman de, il y à bien une personne avec des besoins différents. Et si on en parlais ? Parce, nous sommes vraiment avec des besoins différents, mais ça ne nous soustrait pas du fonctionnement émotionnel. Je peux aisément être stressée, voir usée par la situation. Usée non pas par mon handicap, mais par la prise en compte de celui-ci dans la vie actuelle. Vous voulez des sources de stress, je vais vous en donner, MOI, les miennes, celles que je dis et surtout celle que je vis. Car je suis !!

Des vraies raisons d’être stressés.

  • Stress avant et pendant le dossier MDPH,

Bien oui, pourquoi faire simple, vous avez déjà vu le nombre de pages du nouveau formulaire unique de demande auprès de la MDPH ? Il y a 20 pages !! Oui tu lis bien, vingt pages !! On te scrute tout dessus, ta vie de famille, si tu as eu des accidents, si tu as travaillé , si tu as besoin d’aide pour faire pipi, ou te laver. Alors oui, c’est stressant, on a peur du refus, peur de se sentir jugé et humilié. Et adulte, souvent on vis ça seul, nos parents ne sont plus acteurs de notre dossier…. Notre vie handicapée, peut basculer pour 1 petit malheureux pour cent !! Sur une grille, nos actes sont des évaluations sur des grilles…

[J’ai galéré, mes parents n’ont pas osé, voulu, faire les démarches pour la partie de ma vie enfant, du coup ayant un handicap congénital, la bataille fut rude quand j’ai eu besoin de faire reconnaître mes droits à l’age adulte. Pourtant j’ai eu des tiers temps et compagnie]

  • Stress de sortir parce qu’on a peur de tomber sur un os.

Imagine, ça fait 5 ans que tu est reconnu handicapé, mais que la commission à décidé que ton handicap va mieux, ou alors que ton dossier que tu as déposé complet , par l’opération d’un esprit de la nature, ne l’est plus. Il faut que tu recommence….. Si tu est pas d’accord, tu as les recours, mais la MDPH et le tribunal sont tellement débordés par les dossiers, que certains attendent plus de 18 mois pour avoir une réponse, alors je t’assure que tu stresse pour que tout se passe bien du premier coup, et que l’attente ne sois pas trop longue et surtout avant la date de fin de droit

[ Pour moi j’ai du prouver que petite, j’avais un besoin d’aide, parce que non reconnu en tant que tel, ou alors direct dans les centres !]

  • Stress, parce qu on a pas le droit à l’erreur vu tous les « Tu n’y arriveras pas » qu’on se prend dans la tête.

C’est bien connu une personne handicapée est “invalide” donc incapable aux yeux des gens. En même temps, on aurai presque besoin de demander l’autorisation d’aller à a la fac, ou alors tu laisse ton handicap en dehors de l’amphithéâtre !! Et surtout ton chien guide avec, faut pas oublier Médor !! Les gens pensent souvent ce qu’ils disent, nous n’y arriverons pas !!

[Pour ma part, mais si le quidam, me dit que je ne suis pas capable, je fonce et je prouve que je suis réellement capable ! ]

  • Stress de ne pas savoir comment tu va faire si l’auxilliaire qui compense ton handicap est malade

Parce bien sur que la grippe, ne prévient pas une semaine avant pour lui tomber dessus, tu fais quoi le matin 6h quand tu dois te lever mais que ton auxi est malade ( et je dis juste le lever, certains ont des besoins bien plus vitaux). Nous n’avons pas de service de remplacement, ni de droit au répit pour les parents aidants non plus.

  • Stress de voir ses parents ou enfants stressés

Et oui, le stress attire le stress, le quotidien stressé, on tourne en rond, je suis stressé donc je stresse aussi l’entourage etc. Tout ça rejoint le paragraphe ci-dessus, on s’épuise, on épuise nos aidants, et rien n’est prévu pour les soulager et nous soulager.

[Pour ma part, je stresse à cause du syndrome de l’imposteur, et surtout sur le fait d’avoir peur d’être jugée sur l’éducation de ma fille. On ne peux pas être parfait…]

Le stress
Le stress

Quels sont sur nous, les effets du stress

On sais tous les premiers effets :

  • la fatigue chronique,
  • Une rritabilité accrue,
  • Un repli sur soi,
  • Des difficultés à se concentrer
  • l’angoisse,
  • Dépression,
  • Diminution de la longévité 
  • L’hyper sensisibilité
  • Des troubles fonctionnels

Lutter contre ce stress chronique ?

Il nous serais plutôt aisé de supprimer une partie du stress chronique, par une meilleure formation des aidants( Je parle de tous types d’aidant : pro et familiaux) par une vrai reconnaissance de ce statut. Mais aussi par une reconnaissance plus juste et sur du long terme du handicap.

Quand on vois qu’une personne handicapée passera en moyenne 20 fois devant une commission qui lui dira au mieux vous etes bien handicapée, ou au pire ahh bah nous estimons que votre handicap evolue positivement donc on vous réduit le taux d’incapacité. Voir même pire, à la retraite tu n’est plus handicapé mais dépendant !!

Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités et respecte les droits de l’homme, et la loi de 2005. Surtout qu’on débloque les fonds pour nous donner les moyens de vivre, et de vivre notre vie de citoyen.

Et si on devenais solidaire, si nous avions des pauses cafés , des forums ? Parce que à la base nous vivons dans une communauté, et il serais bien de comprendre que sans l’autre nous ne somme rien, et que la vie pourrai être plus simple. L’acception de nos différences est la clé de l’avenir, et donc de moins de stress.

C’est ce que propose l’association entre4roues avec son groupe Facebook, il ne faut surtout pas rester seul ! Des ateliers, des groupes, des sites selon les pathologies, et surtout des référents. Sinon, on vous redirige vers d’autres associations partenaires pour que vous ne soyez pas seuls !! Pensez déjà que en parler

Voila mon article bonus du jour, j’attends vos commentaires pour savoir si vous aussi vous ressentez un stress dans votre vie en conséquence de votre vie autour du handicap ou de la santé en étant adulte. Pour ma part, depuis quelques temps j’ai développer une anxiété, ça viens ça part, j’essaie de vivre avec et de ne pas lui laisser plus d’emprise qu’elle en a déjà.

2 Commentaires on On en parle quand du stress des personnes handicapées ??

  1. Anais
    6 avril 2019 at 23 h 55 min (8 mois ago)

    On oublie bien souvent le stress des personnes, et celui ci n’est pas pris en compte du tout. Surtout quand on rajoute la maltraitance …

    Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on On en parle quand du stress des personnes handicapées ??

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.