Sortir du lot pour être

By priscille vigneron

Depuis la nuit des temps sur terre, on nous apprend le bien et le mal,celui qui nous appartient. Le blanc et le noir, pourtant c’est pas aussi simple Les choix sont personnels, que ca soit les bons ou pas, le jugement appartiens a ceux qui prennent les décisions . Et pourtant, certains veulent décider pour nous. Je voulais continuer ma petite série sur la légitimité, avec le choix de la maternité ou pas d’ailleurs en évoquant quelques brides de témoignages reçues ici et là, au détour des chemins de vie.

 

Pour parler de moi, dans un premier temps. Petite, je pensais que une vie réussie était d’avoir une famille avec un ou des enfants, et un travail Pendant quelques années, j’ai tout louper ce tableau qu’on nous inculque insidieusement La vie n’est pas toute  rose ou toute noire, elle est faite de gens différents .De parcours différents Et je ne vois pas pourquoi, nous devrions justifier nos choix. Des mariages, des unions libres, des enfants ou pas, travailler ou pas, nous sommes tous les jours contraints de se justifier ou bien d’affronter les regards accusateurs. 

“Etre légitime”

mariage ou pas ?

Sans aller dans l’affectif de la personne, être marié ou non en couple, ne fais pas de notre couple un couple non légitime. La norme n’est plus forcement le mariage, ou Madame devais rester à la maison pour surveiller le four pour le repas de son tendre époux. Maintenant, bon nombre de couples ne se marient plus, pour des raisons financières ou éthiques. Après tout ça peut etre hasbeen d’appartenir l’un à l’autre Et ça n’empêche pas les infidélités ou les séparations Qu’on se le dise, haut et fort les mœurs évoluent avec le temps. Je ne vois personne dire a son voisin, mais pourquoi tu ne te marie pas ? Mais pourquoi travailles-tu ?? Pourtant il y a un choix qu’on doit toujours se justifier ...

L’aboutissement d’une vie de femme, ne rime pas forcément avec enfant.

Le choix de faire un enfant est dans mon cas, refléchis, je vais peut-être en choquer plus d’un à la lecture de cet articles mais c’est ainsi. J’ai mis ce projet en route, parce que mon handicap ne se transmettais pas. C’etait pour moi la condition ultime. Ensuite, moi, j’ai toujours gérer des petits neveux ( ah oui le chtit beau cousin), ma tata m’a vite fait confiance malgré mon handicap

 

J’ai juste eu comme information, faire attention à votre dos m’dame parce que le dos c’est sacré et le vôtre sacrum est déjà bien mal en point. Qu’a cela ne tienne, j’ai utiliser le fauteuil électrique, en voila une bonne idée !! Maman couturière, nous a trouver une astuce de reve pour sortir bébé du lit. Parfait !! Mais je ne dénigre surtout pas les femmes qui ont fait le choix de ne pas avoir d’enfant ! Une vie épanouie différente qui se valorise et se mérite. Je pense à cette gentille dame, qui a vécue la guerre, et chez qui la nature n’a pas fait de cadeaux. Pas d’enfant mais un amour à revendre. Un investissement pour les autres, a mes yeux important. Qui sont les plus légitimes ? A mes yeux, tous le sont. Si on nous donne les moyens .

Votre message

Fondatrice de l’Association Entre4roues,

0 commentaire

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.