Je vois souvent des demandes de partenariats avec des créatrices/eurs puisque ce n’est quasi exclusivement qu’avec eux que le soucis se rencontre. Mais la vision des choses d’un pourcentage d’entr’elles-eux me dérange et m’interpelle.

Vous le savez peut-être, je suis créatrice un peu fofolle et un peu beaucoup électron libre pour récolter des dons à l’association entre4roues. Ce qui m’amène à graviter dans le milieu bien spécial de la création. Et pourtant.

Je lis bien souvent des créatrices qui râlent parce que des blogueuses osent ( oui j’ai bien noter ce mot sur plusieurs posts) proposer un échange de bons procédés pour avoir de la matière pour un article.

L’écriture ne peut-elle pas être transactionnelle ?

En fait, on dénigre, on dévalorise la blogueuse. Bon c’est vrai, que certaines ne sont pas au point ni déclarées en tant que tel si transactions (oui un article contre un bijoux est une transaction).

Mais pourquoi un article ne serai pas monnayable au même titre qu’un collier par exemple. On me dit que le collier c’est de la matière, du savoir faire. Je veux bien l’entendre, mais mon écriture ne vaut-elle rien ?

Ma vision de la gestion d’un site/ blog @priscille

Un écrivain public peut prendre entre 50 à 80 euros la page. Alors, pourquoi un article de blog ne pourrais t-il pas avoir de la valeur ?

Enfin, je ne veux pas mes mots, mais une visibilité et un savoir faire que certaines n’ont pas. C’est un job, tout le monde n’est pas écrivain, ou encore tout le monde n’a pas l’aisance de l’écriture. Pourquoi se pose-t-on la question ? Les médias ne sont pas inquiétés pour les mêmes raisons.

Mon travail sur un article ?

Je peux avoir l’écriture facile pour mon blog, comme l’avoir moins pour d’autres (oui, j’écris pour d’autres). Donc ma première tâche est souvent la rédaction au kilomètre sans réfléchir ( j’ai souvent ou du moins j’essaie d’avoir un plan structuré). Ensuite un article pour le web, c’est minimum 300 mots pour le SEO ( tu ne connais pas forcement ce que c’est, n’est-ce pas !?) avec un champ sémantique adapté au sujet.

Pour bien faire, je dois passer mon article dans un correcteur, voir un béta lecture ( hmm encore un truc que tu ne connais pas forcement).

Alors, si je veux travailler un bon sujet, je fais aussi des recherches, c’est à dire peut être une à trois heures de recherche sur le produit. C’est aussi, mes photos et la un photographie à des règles. Alors ne dites plus que moi blogueuse je n’ai pas une légitimité à vos yeux. D’ailleurs je ne cherche pas la légitimité à vos yeux si vous n’avez pas eu besoin de mes services.
Car en écrivant un article, je deviens écrivain, photographe, lecteur, testeur, webmaster, pub, et j’en passe.

Je ne suis pas jalouse, j’ai de bon partenariats avec de belles personnes, mais par pitié rester honnête avec nous et vos clients, ça à la base vous chercher toutes et tous à avoir des clients ( soit des personnes qui achètent vos bijoux ou créations, soit des personnes qui lisent vos articles ). Si dans ce monde nous arrêtions de critiquer chez les autres à tout va, ça aiderais bien ce monde, enfin moi je pense. Je ne suis pas la meilleure dans ce que j’aime faire, mais j’ai je croit cette franchise qui me permet encore de dire haut et fort ce que je pense. Mais JAMAIS je n’irai dire a Mac**** que c’est de la merde, non je n’y vais pas.

Cet article, est un article libre, non commandité par qui que se soit autre que ma liberté de pensée. Ceci est mon point de vue, qui ne blesse et ne dénigre aucun travail.


Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.