Il y a une chose que personne ne peut acheter, c’est le temps. L’homme a depuis la nuit des temps voulu utiliser des stratagèmes pour le ralentir ou le maîtriser. Personne n’y est arrivé, on ne peut que constater l’égrenage du temps de vie.

Les premiers outils furent nos yeux, en regardant le ciel et le ciel. Ensuite, les cadrans solaires. Nous sommes des êtres humains et voyageons sur nos terres et le cadran solaire n’est plus adapté. Il faut trouver mieux, ce que fait en 1710 par  l’horloger allemand Peter Henlein.

Celui-ci arrive à miniaturiser le système d’une horloge et souder un anneau sur le côté. La montre est née ! Objet utilitaire ou objet de mode, voici son histoire chronologique.

La montre à travers le temps

Les premières montres sont de petits cadrans attachés à une chaîne ou ruban. Portées autour du coup ou déposées dans une poche ou un gousset (terme qui donnera le nom à la montre à gousset).

L’avantage de cette nouveauté, est qu’elle est transportable sans en altérer le fonctionnement ni le mécanisme. L’homme a pu donc à tout moment, sous temps nuageux, se repérer et mesurer la journée.

La montre au poignet

La montre bracelet arrive en cadeau à  la reine Élisabeth Ire en 1571. Elle est démocratisée par la première guerre mondiale.


Sur le site chronoexpert , la plus ancienne est de 1920, ce site renferme des véritables œuvres d’art anciennes de luxe déposées en vente par des propriétaires.

Le domaine de la montre de luxe se compose de quatre marques ( Rolex, Swatch, Richeward,LVMH) les tarifs sont sans limites dans le domaine de l’horlogerie du luxe.


Si vous avez une enveloppe à partir de 1240 euros vous pouvez faire votre choix dans les Montres Rolex d’occasion.

Ses quatre marques garantissent leurs montres sur environ 5 ans, mais pour la plupart, une pièce bien entretenue et révisée peut résister 49 ans pour les mécanismes automatiques (Qui ne dépendent pas d’une pile, mais qui mobilise un mécanisme par les mouvements du corps).

C’est un constat initial, quand on met le prix des choses, on s’attend à ce qu’elles tiennent plus longtemps qu’un simple printemps.

On offrait jadis la belle montre pour les 18 ans et l’heureux élu pouvais la garder toute une vie.

L’avantage de ce nouveau style (à l’époque) de montre, c’est que nous pouvons varier les tailles, les modèles et aussi le type de bracelet.

Cuir ou métal, rond ou allongé, analogique ou numérique voir mixte, étanche ou pas, coloré ou neutre, connecté ou déconnecté.

Style chic ou branché.

Pour ma part, je suis plutôt montre, j’ai eu de la chance de pouvoir récupérer une montre familiale automatique des années 1970.

J’ai tendance à être comme des milliers de personnes qui arrivent à dérégler une montre sans savoir comment ni pourquoi.

Pour moi, cette montre de la marque KELTON ( surnommée “le petit Swatch français”). A priori c’est l’arrivée des montres plus abordables.

Je me souvient de mes premières SWATCH achetées lors de mes voyages, souvent dans les zones dédouanées !

Cet article est écrit dans le cadre d’un contrat passé entre la rédactrice et le site pointé

2 Commentaires on Le mystère du tic tac : historique de la montre

  1. Langlois
    24 juin 2019 at 14 h 03 min (4 mois ago)

    Cool tes articles 👍❤️

    Répondre

Leave a reply to priscille Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.