Je suis légitime dans ce que je fais

Une question que tout le monde c’est au moins poser une fois dans sa vie. 

By priscille vigneron

Ca fait un moment que je donne des idées, des conseils, sur tel ou tel sujet, on à il me semble toujours plaisir à venir me trouver pour égayer une situation inextricable. Si je ne trouve pas la situation, je fouine, je gratte, je furète. J’adore chercher la petite bête, même si des fois je me perds-moi même, j’ai l’impression que je suis née pour ça. Après, tout le monde se pose la question, est ce que j’ai le droit, est-ce que je suis capable de faire, est-ce que je suis capable de me lancer dans ce projet qui me tiens à cœur ?

Je cherche par tous les moyens possibles, de me rendre utile et faire grandir l’association que j’ai creer il y a 16 ans cette année, pas une association pour moi ou ma famille, mais une association pour aider les autres, parce que mon parcours peut servir, je le ferais. Car j’ai bien trop de rage, mais je suis pour moi vielle et mon handicap, bah c’est un handicap. Écrire je le peux, soit quand ça va pas trop mal comme vous et sinon avec un logiciel de dictée vocale. 

J’aime écrire, je ne vois pas pourquoi, malgré certaines fautes dù sûrement a une dys non diagnostiquée via ma paralysie cérébrale, je devrais être en plus non communicante. M’exprimer, c’est aussi  pour moi la possibilité de laisser une trace, d’être existante. Je deviens pour beaucoup le soutien auprès des parents que les miens n’ont pas eu. 

Es-tu légitime ?

Maintenant j’en suis sure !

Pourtant, j’ai toujours ce sentiment, de ne pas être à ma place, on me dit que je souffre du syndrome de l’imposteur, que c’est courant. Faut-il que je me soigne docteur ? C’est grave ? 45 ans que je vie comme ça. Peut-être qu’il est temps de prendre le taureau par les cornes pour le dégager et lui laisser le moins d’emprise sur moi. Tout comme l’anxiété. Je suis habituée aux syndromes et compagnie, je pourrais presque brandir une banderole pour afficher ma collection. Étrangement, ca y est les mots sont fluides, comme si d’écrire sur les émotions ouvrai un robinet pour laisser couler le flux émotionnel tant bloquer. 

Avant je partais dans tous les sens, maintenant la tempête devant moi s’estompe, et j’entre-aperçois enfin une route, sinueuse certes, mais une route !! Et cette route, c’est la mienne, quoi qu’on dise. La preuve la longueur de cet article, ça viens tout seul. Alors je vous aiderais si jamais vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire au programme gratuit, et il y aura des options pécuniaire pour que j’ai aussi un “bienfait ” pour l’association qui m’offre une tribune libre de tout jugement. C’est légitime, il faut que je cesse cette petite phrase dans ma tête qui me dit ” aide, aide, aide le plus de monde possible en dépit du bon sens ” pour la transformer en ” aide les personnes qui se donne les moyens pour accepter tes conseils” 

Voila pour cette fois, j’arrête de vous embêter, j’espère vous aider très vite, car sincèrement, seul on va vite, mais a plusieurs on va plus loin. Et l’objectif n’est pas de vous retrouver dans le premier mur que vous aller rencontrer, n’est-ce pas ?

Votre message

Fondatrice de l’Association Entre4roues,

1 Commentaire

1Pingbacks & Trackbacks on Est ce que je suis légitime ?

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.