Aujourd’hui je prends une question recueillie par une maman d’une jeune fille qui se cherche et qui cherche a se reconnaître dans cette vie. Malheureusement pour nous, aucun modèle, pour certains parents je suis un modèle mais à vrai dire pas pour moi. Bref, parlons bien. Cette jeune fille atteinte de diplégie spastique se demande si un jour elle marchera comme tout le monde…. A toi, qui aura de mes nouvelles à travers les yeux de ta maman perdue, sache que je pense à toi ou que tu sois. Mais a vrai dire je n’ai pas une réponse exacte mais plusieurs pistes qui te guiderons, du moins je l’espère.


J’ai tellement eu ce rêve de marcher comme tout le monde, que petite je m’entraînais devant les miroirs des magasins pour marcher comme “il faut”. Mes propos n’engagent que mon avis personnel, et celui-ci n’est pas plus légitime que le tiens !!
Alors, pour revenir à nos neurones dispersés ( Oui, je le rappelle, la diplégie ou pour moi la quadriplégie, est un trouble issus des neurones défaillants ). Quand j’était petite ( quoi que je ne suis toujours pas grande du petit haut de mes 1.62 cm) je marchais selon mes mots en “cul de poule” et sur la pointe des pieds. Alors devant ses miroirs je tentais de me tenir droite, mais plus je me tenais droite et plus ma lordose s’accentuais… Je me calais contre un mur et voulais aplatir mon dos. Chose impossible, hein !! Je marchais sans attelles ni semelles et encore moins de chaussures orthopédiques…. Je ne suis pas un modèle, car au moins les semelles sont une véritable aide !!

Donc je marchais, marchais, marchais et marchais, mais rien n’y faisais. Et puis un our j’ai grandi un peu, j’ai grossi aussi un peu, beaucoup même… Et la , hmmmm à contre courant des tendances et conseils des medecins, j’ai poser un pied a plat. Je suis stable !!!! Et puis j’ai regarder dehors….

J’ai vu ce monsieur droit comme un i, et puis j’ai vu ce jeune se dandiner de droite a gauche en musique, un autre pousser si fort sur ses pointes de pieds qu’il parraissais décoler du sol pret a voler. J’ai vu aussi des gens, avec un platre, avec une atelle, et puis j’ai même vu des gens marcher sans vrai jambes… Et la j’ai regarder les visages. Et je me suis appercue que c’etait comme ça, ils étaient tous différents et rien ne parraissais les gener. Je ne suis pas assez grande pour faire de grands pas, je ne suis pas assez petite pour … Nous sommes tous différents, nous avons tous une démarche différente mais tellement légitime, tu ne crois pas?

Alors, peut-être qu’un jour tu marchera comme une autre personne, mais ce qui est important n’est pas la manière dont on arrive à l’objectif mais l’objectif. Des fois je marche même plus tellement ma douleur se rappelle a mon bon souvenir, des fois je marche et je me regarde dans la glace. Des fois je me dit ” tu abuse, redresse toi, lance ta jambe et releve tes orteils pour aller loin ” et des fois je me dit ” hey tu vois connard de medecin de ma jeunesse, je suis encore debout et je t’ai contredis et je suis fiere de le faire !! Je suis encore debout !!”

Alors ce message s’adresse à toi qui rage en te regardant dans la glace, a toi qui rage et qui hurle à chaque pas ! Nous sommes ce que nous sommes et nous devons être fiers de notre différence, la différence nous enrichie !! je dirais qu’une seule chose, tu veux ? fais le comme tu le souhaite !!Et rien ne t’empêchera de vivre !!

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *






Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.