Comment pouvons nous avoir une activité commune ?

Vous êtes sans doute un peu comme moi. Une vie de famille aussi « normale » qu »elle puisse être. Vous êtes oppressé(e) par cette santé . Cela joue sur vos douleurs chroniques.Mais nous pouvons avancer ensemble, j’y arrive , pourquoi pas vous ?

Çà y est le monde vous appartient, mais vous ne voyez encore que barrages, murs, et obstacles. La clef est bien souvent sur votre propre trousseau, malgré le sable que la vie nous met dans l’engrenage.

Vivez pour vous, par exemple oui je suis comme un pingouin  sur le vélo, mais je suis fière de le faire avec ma fille. Combien de personnes ne prennent même pas le temps de faire du vélo avec son enfant ? obsédées par les chiffres reçus sur leurs fiches de paies ?Cause louable, ne vous méprenez pas, mais on en oublie les bonnes choses simple.

Un jour, on s’assoie sur une terrasse pour prendre un café, pas sur le pouce mais seul(e), et on recommence jour après jour, pourtant autour de nous souvent les mêmes visages, pourquoi ne pas sourire ? ce geste n’est pas si anodin que cela. Il ne vous coûte rien mais vaut beaucoup.

Nous pouvons organiser des choses, pour échanger un moment, un apéro, un merci, un sourire, une activité même si cela n’est pas de façon conventionnelle. Profitez à fond, ce n’est pas la manière qui compte mais le bénéfice que vous en tirerez.

Je me maquille, et je partage avec ma fille. J’ai fait de la boxe et je l’ai partagée avec mon cheri. Je me ballade et je le partage en famille. J’aime prendre un café avec des amis. Prenez le temps pour vous, du temps de gratitude, nous pouvons encore le faire. Un câlin, même un free hugh, lancez vous . Toujours penser à remercier ceux qui vous font avancer.  Comme sur le coup , mon tit jeunot qui à la même pathologie que moi, mais qui lui ne semble pas avoir autant de souci pour jouer avec les mots et les lettres. Merci l’jeunot !! Je suis heureuse de partager avec toi sur ses sujets , voila qui est dit

 

Voila mon article du mardi, un peu sur le coude, pas programmé avant ma séance de torture chez le kiné. Mais c’est ce qui me tiens en vie, debout , et sans douleurs. Et toi que partage tu avec des gens connus ou même inconnu ?

 

 

Votre message

Fondatrice de l'Association Entre4roues, du concours MISS-MISTER HANDI FRANCE
1 Commentaire

1Pingbacks & Trackbacks on Comment pouvons nous avoir une activité commune

  1. […] C’est un récit lourd d’histoire et de sentiments. Je suis transvasée dans l’histoire de cette famille, mais aussi dans l’émotionnel d’Annette, qui raconte quasiment d’une traite son vécu à un inconnu, tout ça car l’étoile est tombée de son dossier. A la place de Dimitri , j’aurai été gênée mais rongée par l’envie d’entendre. Entendre pas dans le but de colporter ou autre volonté malsaine, mais entendre pour le partage. […]

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *