On peut être une personne handicapée et debout mais surtout vivante.

Dans la population handicapée ( vous noterez que je ne parle pas avec le terme personne en situation de handicap mais bel et bien personne handicapée) 80 % des handicaps invisibles donc possiblement debout. Voici donc un article qui reflète mon point de vue personnel.

Sortons des clichés du handicap

Pour toute personne handicapée, l’objectif principal est de vivre tout simplement. En effet, la personne veut pouvoir jouir de ses droits et uniquement de ses droits.

Pour beaucoup de valides handicap se résume à : sourd, aveugle, fauteuil et handicap mental. Pourtant, de nombreuses pathologies ne sont pas comprises dans ces quatre catégories. Une Personne qui n’est pas une personne qui est alcoolisation excessive.

Beaucoup de pathologies autrefois réservées aux personnes vieillissantes apparaissent dans le parcours d’homme ou de femme de plus en plus jeune. Ainsi, il n’est plus rare à l’heure actuelle de voir une personne jeune présenter les symptômes par exemple de la sclérose en plaques ou de la maladie de Parkinson.Maladies  autrefois traitées dans les pôles gériatriques des hôpitaux. Ou inversement, voir des patients adultes soignés dans les pôles pédiatriques !

Debout , je suis libre  !!

Attention, ce n’est pas les seules pathologies handicapantes qui permettent plus ou moins un maintien debout des personnes. Beaucoup d’handicapés de se plaignent de la présence des stéréotypes qui ont la vie dure au sein des personnes non cernées.

Le handicap n’empêche pas d’avoir une vie ordinaire, avec des sorties à condition que les élus des villes respectent les normes créées pour améliorer le quotidien des personnes. En dehors de tout souci technique d’accessibilité, rien n’empêcherait la libre circulation des personnes handicapées. Cela faciliterais ainsi les démarches et la vie telle que défini par la Déclaration des droits de l’homme.

Nous sommes !

Marine et Julie, vous expliqueront tout aussi bien leur définition de la vie. Julie est debout et pourtant tout aussi active et féminine que n’importe quelle autre femme. Marine, malgré son handicap qui touche tout son corps nous montre que nous pouvons trouver une adaptation à nos problèmes physique. Elle présentera aussi à tous, via ce blog, des astuces pour utiliser des mains maladroites, pour vaquer a des occupations communes à beaucoup de personnes masculines ou féminines. Prendre soin de soi.

Nous pouvons ainsi être parents, auto-entrepreneurs, cadres associatifs, sportifs, et bien d’autres choses. Nous ferons des portraits personnalités qui savent ou peuvent mettre à profit leurs capacités à être, avec le petit truc en plus que représente le handicap.

Cet article vous a plu ?
N’hésitez pas à nous contacter pour postuler pour être sur un prochain article positif sur le handicap !!

Inscrivez-vous à la newsletter pour recevoir un outil d’organisation imprimable spécial handicap / santé
[wysija_form id= »1« ]

Fondatrice de l’Association Entre4roues, du concours MISS-MISTER HANDI FRANCE
2 Commentaires

2Pingbacks & Trackbacks on Handicapée et debout mais surtout vivante

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *