Pourquoi les personnes handicapées sont-elles si heureuses ? 

Beaucoup de valides, sont presque ébahis devant la ténacité de certaines  personnes handicapées, pour ne pas dire personnes à mobilité réduite.Le handicap  fabricant de bonheur?A l’approche des JO Paralympiques, nos athlètes tenteront de remporter une fois de plus un nombre plus élevé de médailles mais pourquoi les personnes handicapées se surpassent-elles autant ?

Quand on regarde, ou que nous parlons avec la personne handicapée, le combat est pas le même. Voilà sûrement la différence principale. Vivre avec un handicap est un combat quotidien. Regarder Marine, qui se bat contre la spasticité oui, mais aussi contre ses mains qui n’ont pas le bon décodeur d’impulsions nerveuses.

Tout est différent avec un handicap. Le sport n’en est pas une exception. On va jusqu’au bout, pas pour l’argent car de ce côté là nous ne sommes pas égaux. Par pour la visibilité non plus, vous en voyez souvent vous de l’handisport à la TV ?  non, bien sur le sport avec handicap est marginal à la TV.

Jeux Paralympiques de Rio

Pourtant , le 7 septembre prochain, à Rio, au même endroit que les valides, nos champions vont rencontrer des athlètes de tous les pays, ou presque. Oui, certains ont osé, abuser de notre, non, de votre crédulité au nom du sport , prendre des gens valides dans les équipes.

Alors, non nous ne sommes pas mieux, ni plus courageux, ni plus je ne sais quoi. Nous ne vivons pas de notre sport, l’argent n’a pas encore apporté son lot de mycélium. Nous sommes vrais et nos athlètes le sont aussi, encore pour cette nouvelle version des JO Paralympiques 2016.

Oui, nous sommes heureux. Car pour beaucoup on regarde le bonheur où il se trouve, une réussite, une marche un peu plus longue, une fleur sur notre passage. On vit, comme tout le monde le devrait, avec des valeurs premières. Jouer pour le plaisir, pour le bonheur de participer, on crache sur nos athlètes car ils “n’ont que” la médaille de bronze !! Mais bon sang réveillez vous ! vous nous le répétez à tue tête !! le principal est de participer. Pourquoi ne pas appliquer ce que vous nous rabâchez à longueur de journée ?

Je suis heureuse avec mon handicap, mais pas heureuse de mon handicap, voilà une belle nuance, vous ne trouvez pas ?

barre1A lire aussi : Le handicap, source de bonheur

 

barre1A lire aussiJO Paralympiques de Rio

Votre message

Fondatrice de l'Association Entre4roues, du concours MISS-MISTER HANDI FRANCE
0 commentaire

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *