Aujourd’hui, nous allons parler d’un sujet qui me tiens particulièrement à cœur. En fait, je suis atteinte de la Maladie de LITTLE une Infirmité Motrice Cérébrale et je ne vous l’ai jamais expliqué.Handicap de naissance, touchant les parties neurologiques et musculaires. Je fais partie des Dys et des LITTLE. Mais je suis capable et surtout handicapable.

Pourquoi je parle aujourd’hui de mon handicap pas si LITTLE que ça ?

On entend souvent autour de nous, que les handicapés ne prennent pas soin d’eux, pour diverses raisons. Parce que dépendre d’un service pour prendre sa douche, ne permet pas tout le temps de choisir la périodicité par exemple. Et bien, nous ne sommes pas tous dans ce cas. Avec LITTLE , les routines ou habitudes, ont la vie dure. Je cherche chaque jour, un moyen pour que ce qui devrait être automatique finisse par l’être effectivement. Mais mon manque de dextérité me fait perdre du temps.Souvent, je prends des raccourcis pour faire plus vite, oubliant certaines routines!!

Pour le maquillage que fait LITTLE ?

J’ai remarqué que pas mal de mes consœurs ou confrères de maladie, ont des soucis de motricité fine. On peut rajouter des soucis oculaires sans que le  rapport soit réellement prouvé. Moi, je ne vois pratiquement que d’un œil. Du coup quand je ferme le bon, bah, je ne vois pas mon bout de crayon pour le Liner par exemple.

Donc j’évite le liner, vive le mascara et les crayons jumbo bien plus pratique. Ça évite aussi d’avoir subir les mouvements maladroits incontrôlés, pas si LITTLE que ça, avouez le

on vois bien mon oeuil convergeant
on vois bien mon oeuil convergeant

 

Je me suis maquillée un minimum, avec du mascara, on voit bien aussi que mes sourcils sont naturels, impossible de faire quelque chose de façon autonome de de coté la !!.

Pour la vie en générale avec LITTLE ?

Nous n’avons pas d’aide à la maison malgré la présence du handicap dans notre foyer Mon homme est entre le quadriplégique et triplégique, en fauteuil électrique. Moi, je fais ce qu’il ne peut plus faire au quotidien, ce qui est chose rare, il est quasiment autonome sauf pour ses mi-bas de contention. Attention ça ne veut pas dire qu’il n’a jamais besoin d’aide ! Essayer de changer une ampoule en fauteuil !! Imaginez, habillez-vous assis, avec un seul bras de valide. Compliqué !! pourtant il y arrive.

Donc moi je me débrouille, je tente de me tenir à jour comme je dit, avec des check list, des challenges, etc.
Pour ce qui est des douleurs, elles sont là. De spasticité, de dysfonctionnement musculaire. Je marche un peu environs 100-300 metres d’affilé pas plus. Mais à quel prix ? Aucune prise en charge de ce coté là. À la maison, je suis debout. Dehors, je suis en fauteuil. Ce qui me permet de rester plus longtemps debout. Quand je fais le point autour de moi, peu reste debout à mon âge.

On assume et on avance. Toujours regarder devant !!J’espère qu’ainsi, je vous ai aidé dans la compréhension de certaines choses, surtout si un doute ou une question vous viens n’hésitez pas à venir en parler.

Tu n’est pas encore abonné ? rien de plus simple  !

Votre message

Fondatrice de l'Association Entre4roues, du concours MISS-MISTER HANDI FRANCE
1 Commentaire

1Pingbacks & Trackbacks on Un handicap pas si LITTLE que ça

Repondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Commentaire *